L'Histoire

Certains seront surpris d’apprendre que les Côtes de Toul ont toujours produit du vin et ce depuis l’Antiquité. Chantées alors par Aussone, un poète romain, les vignes des Côtes de Toul existaient encore sous l’ère carolingienne pour se développer sous l’impulsion des Ducs de Lorraine et des Evêques de Toul.

Au 19ème siècle, le vignoble atteint son apogée : on compte alors 6000 hectares exploités par les anciens ouvriers de l'evêché devenus propriétaires.

L’industrialisation croissante de la région Lorraine à la fin du XIXème siècle, l’exode rural, la crise du phylloxéra et la Première Guerre Mondiale ont failli voir disparaître le vignoble des Côtes de Toul. Mais c’était sans compter sur la pugnacité et l’attachement à leur terroir d’une trentaine de viticulteurs qui redonnèrent toute sa superbe aux Côtes de Toul. Tout d’abord avec un classement VDQS en 1951 et surtout avec l’obtention de l’AOC en 1998. La récompense d’un travail de passion et de conviction qui place les vins des Côtes de Toul parmi les grands vins de France.

 


 

Rechercher dans le site