Le vignoble et son terroir

Réparti sur 8 villages à l’ouest de Toul (Lucey, Bruley, Domgermain, Charmes la Côte, Bulligny, Mont le Vignoble, Blénod-les-Toul et Pagney-derrière-Barrine) le vignoble des Côtes de Toul, qui culmine à 270m, s’étend sur 20 km de long autour d’un axe Nord-Sud.

Orientées à l’Est et au Sud et surplombant la Moselle, les Côtes de Toul sont protégées des vents d’Ouest dominants. Les coteaux sont composés de terres dérivées des argiles oxfordiennes mélangées d’alluvions anciennes avec éboulis calcaire en quantité notable.

Étroite par sa superficie, l’appellation Côtes de Toul n’en demeure pas moins riche en couleurs : vins gris, rouges et blancs, le vignoble dispose de formidables atouts autour de trois cépages essentiels : le Gamay (63% de l’encépagement), le Pinot Noir (23%) et l’Auxerrois (11%).

 

Quelques chiffres...

Les Côtes de Toul comptent un peu plus d’une vingtaine d’exploitations viticoles. Une douzaine d’entre elles vinifie en cave particulière 45% de la production, les autres confient leur récolte à un propriétaire négociant 40% de la production ou à une coopérative pour 15%.


L’appellation représente aujourd’hui 90 hectares pour une production annuelle de 500 000 bouteilles. Entre 2 et 3 Ha de vigne sont replantés chaque année depuis 10 ans… Le vignoble des Côtes de Toul est dpnc en pleine croissance !

 

 

Rechercher dans le site